Présentation

  • : Notre Dame de la Charentonne
  • : Paroisse Notre Dame de la Charentonne à Bernay
  • Contact

Pour contacter le secrétariat paroissial

                                                                                                 

Tél.: 02.32.43.06.82

E-mail: paroisse.charentonne@orange.fr

 

Jours et heures des permanences

Lundi - Jeudi - Vendredi de 16h00 à 18h30

Mardi - Mercredi - Samedi de 10h00 à 12h00

 

 

Recherche

Les communautés locales

Les communautés locales de la paroisse Notre-Dame de la Charentonne:

Bernay,

Courbépine,

Plasnes-Saint Léger de Rôtes,

Saint Aubin le Vertueux,

Thiberville.

6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 15:44

 

 

        rio-de-janeiro-statue

 

 

 

 

Nous sommes 21 jeunes du diocèse à avoir répondu à l'appel du Saint Père en nous rendant aux JMJ à Rio de Janeiro cet été.

 

Tout au long de l'année, nous nous sommes préparés à ce pèlerinage. Se préparer, c'est faire connaissance pour former un groupe, parler de notre projet dans nos paroisses, nos lieux de vie afin que chacun se sente impliqué dans ces JMJ. Beaucoup de personnes nous ont soutenu, financièrement, mais aussi par la prière afin que nous puissions nous rendre à ce temps fort de l’Église universelle ; nous sommes allés aux JMJ avec cette perspective de prier pour les intentions des personnes de notre diocèse, de nos paroisses et de représenter tous ceux qui nous entourent.

 

Nous avons vécu des moments inoubliables, tant sur le plan spirituel qu'humain. Cette expérience nous encourage selon les mots du pape François : « Allez, sans peur, pour servir » (lors de l'homélie de la messe de clôture). Loin de nos habitudes, nous avons pu décrocher par rapport à notre vie quotidienne, et ainsi prendre le temps de nous poser des questions sur notre vie, sur notre foi ; en un mot, nous nous sommes ressourcés et avons fait le plein d'énergie.  

 

Nous avons été accueillis en Guyane (dépaysement total et spécialement du point de vue du climat : chaud et humide), pour les semaines missionnaires, tout d'abord dans la paroisse de Roura. Tout le monde a mis la main à la pâte pour nous recevoir. En arrivant, je me suis dit : Serions-nous capable d'accueillir ainsi, avec le même dynamisme ? Au fil des découvertes dans cette magnifique région française (notamment au niveau de la faune et de la flore, des spécialités culinaires, des danses et costumes locaux), nous avons noué des amitiés fortes et partagé des moments extraordinaires. Nous ne maîtrisions pas notre emploi du temps et c'était formidable : savoir se laisser accueillir.  

 

Après les 4 jours en famille dans les paroisses, les diocèses de Lyon, Paris et Évreux ont convergé vers la ville de Cayenne pour un festival organisé par les jeunes du diocèse de Cayenne ; au programme : temps de fête et de spectacle, temps d'évangélisation et de louange (nous avons appris de nombreux chants très entraînants), temps de prière, d'adoration et de célébration. Nous avons vécu le baptême d'un jeune du diocèse de Lyon, moment très émouvant pour lui comme pour les jeunes présents, un beau signe de l'Amour de Dieu.

 

Notre départ pour Rio retardé, m'a appris à vivre plus intensément le moment présent et à laisser place à l'inattendu, nous ne pouvions rien faire d'autre que profiter !!! Tout s'est mis en place très rapidement : les temps de catéchèses le matin, la préparation des repas et les après-midi en diocèse. En groupe, lors de temps spirituels avec le P.Eric, nous avons pu échanger sur notre rapport à la foi, à la Parole de Dieu et ensuite visiter la ville de Cayenne, son zoo, sa plage, avoir la chance de voir la nuit tombée la ponte des tortues... de nombreuses petites grâces, qui ont aussi favorisé la cohésion du groupe. La vie en communauté (car pendant trois semaines nous formions une petite communauté) n'est pas toujours évidente ; chacun a du parfois dépasser ses limites et faire des concessions pour accueillir l'autre tel qu'il est, cette expérience nous a permis de grandir.   

 

Les familles de Roura sont venues nous retrouver, que ce soit sur la plage ou bien le dimanche sur la place des Palmistes où nous avons vécu un moment familial dans la joie et la fête. Ce temps d'attente nous a également permis d'échanger et d'apprendre à mieux connaître les jeunes des autres diocèses. Nous avons même pu suivre la messe d'ouverture des JMJ depuis la cathédrale St Sauveur de Cayenne, le mauvais temps de Rio de ce jour ci, nous a été épargné !

La prière a été notre soutien dans les moments difficiles. Lors de la veillée de prière pour Sophie, nous étions tous là réunis avec le diocèse de Cayenne. Ces épreuves nous ont permis de prendre conscience qu'il faut se confier au Seigneur, s'abandonner dans ses bras débordants d'amour ; savoir se laisser transformer, modeler par l'Amour de Dieu.

 

Nous sommes arrivés à Rio, tôt le matin, le jour de l'arrivée du pape. Ainsi nous avons pu rejoindre les jeunes venus du monde entier pour cette rencontre avec le Christ. Nous avons pu « discuter » (en utilisant, pour ma part, quelques mots d'anglais ou d'espagnol, parfois mélangeant les deux), sous le prétexte d'échanges de petits cadeaux, de photos...(et nous avions emporté Sainte Thérèse avec nous). Le week-end de clôture, malgré l'installation plus ou moins chaotique (à cause du changement de lieu), a également favorisé la rencontre, c'était un moment de fête, c'est un moyen de montrer la communion de l’Église à travers les jeunes. Au réveil de cette nuit sur la plage, le lever de soleil était à lui seul un instant de fête (sous les applaudissements). Enfin, après la messe de clôture, les mots du pape, le geste de paix (très fraternel chez les Brésiliens) et l'annonce des prochaines JMJ en Pologne, tout cela à proximité de l'océan, de ce paysage magnifique dans cette baie jonchée de relief, et sous le regard du Christ Rédempteur qui siège en haut du Corcovado, les jeunes ont laissé éclater leur joie aux cris de « Papa Francisco » et l'après-midi a continué dans la fête avec des baignades, des ballades...    

 

Les trois jours avant de repartir en France nous ont permis de visiter un peu la ville de Rio, ses différents quartiers, la cathédrale, de monter au Corcovado...et d'écrire quelques cartes postales.

 

Ce rassemblement international a permis de renouveler ma foi, ça m'a fait prendre conscience qu'on ne peut vivre sa foi seul ou juste en paroisse. Nous avons rencontré l’Église universelle dans toute ses dimensions !  

 

Le dynamisme que nous avons eu en Guyane notamment montre que même si l'on a des manières différentes de vivre sa foi, selon nos cultures par exemple... il nous reste beaucoup à faire dans nos paroisses afin de rendre l’Église attirante aux jeunes pour qu'ils puissent découvrir ce trésor unique qu'est Jésus-Christ ; et c'est notre mission d'en témoigner : « Allez, de toutes les nations, faites des disciples » (Mt 28, 19).

 

 

Je voudrais rendre grâce pour tous ces moments partagés, ces signes de la présence de Dieu dans nos vies, pour les grâces reçues et celles qui sont encore à recevoir : sachons les accueillir !  

 

 

    Andréa DESCAMPS (paroisse Notre Dame de Charentonne)  

 

 

 

    "JMJ 2013 les veillée et temps forts"

  http://paroisse-cathedrale-evreux27.over-blog.fr/article-j-m-j-2013-veillee-de-priere-en-la-cathedrale-de-cayenne-119165793.html

 

 

fpr 

Partager cet article

Repost 0
Published by blog nd charentonne
commenter cet article

commentaires